• Thierry Bardy

Apple annonce que l'iPhone devient un terminal de paiement

Cette semaine, j’attire votre attention sur l’ information n°1. C’est devenu une réalité, votre IPhone se transformera d’ici peu en terminal de paiement. A vous les encaissements en Apple Pay, mais aussi en cartes de crédit ou débit sans contact.

Philippe Clément

Senior Advisor for Strategic Innovation

  1. Apple annonce que l'iPhone devient un terminal de paiement

C’était devenu inéluctable. La fonction de paiement intégrée directement dans le smartphone arrive chez Apple. De quoi remplacer un certain nombre de petits terminaux qui avaient fait leur apparition sur de nombreux points de vente. La nouvelle fonction « Tap To Pay » sera ainsi disponible sur l’application Shopify Point of Sale au printemps. Les usages : vous pourrez accepter des paiements sur votre smartphone en provenance d’Apple Pay, mais aussi de cartes de crédit et de débit équipées de la fonction de paiement sans contact.

  1. Google Analytics déclaré illégal par la Cnil, ce n'est que le début

Onde de choc initiée il y a quelques semaines par son homologue autrichienne, la CNIL s’attaque de plein fouet aux sites français qui utilisent Google Analytics (pilier de l’édifice publicitaire de Google) et donc indirectement aux revenus de base de Google. Google Analytics (part de marché de plus de 70% à l’échelle planétaire) est un outil que chaque site peut incorporer dans ses pages en lui délégant la compilation de statistiques de fréquentation par les internautes. Or la CNIL juge l’anonymisation des données insuffisante lors de leur parcours aller-retour aux États-Unis. Et personne ne peut garantir que les autorités ou services de renseignement américains n’en prendront pas connaissance. Il revient donc à ces gestionnaires de sites (Auchan, Sephora, Decathlon, mais la liste s’agrandit…) de supprimer de l’emprise Google Analytics toutes données personnelles, ou de se tourner vers d’autres outils d’analyse des flux plus européens. L’utilisation du « Facebook connect » pourrait très bien y passer également... Voir la liste des plaintes ici, initialisées par le très connu Max Schrems, pourfendeur autrichien de la protection des données.

  1. NFT, Ubisoft fait entrer ses Lapins Crétins dans le jeu vidéo The Sandbox

Avec ce partenariat stratégique et inéluctable avec Sandbox (le métavers), Ubisoft acquiert un terrain dans l’espace virtuel. Des avatars de ces lapins pourraient y être mis en vente sous forme de NFT et utilisés par des joueurs dans leurs propres jeux. Voir la vidéo de présentation ici. The Sandbox, métavers créé par des Français et constitué de 150 000 parcelles de terrain en cours d’acquisition est désormais la propriété de Animoca Brands (Hong Kong – Chine). Espace ouvert et décentralisé, il laisse envisager une très grande liberté de manœuvre pour les joueurs, comme créer ses propres objets et les vendre / acheter facilement sous forme de NFT.

  1. Souveraineté numérique, L'UE se cherche un socle technologique commun

Serions-nous à l’aube d’une véritable Europe numérique souveraine ? C’est principalement ce que laisse présumer la constitution d’une initiative européenne pour les communs numériques. 16 pays membres s’allient autour de cette initiative pour développer des logiciels libres et en reprendre ainsi le contrôle. Les dernières apparitions de larges vulnérabilités dans des couches logicielles largement répandues (ex : Apache Log4j) ont réécrit le rôle d’une architecture numérique mondiale, ouverte, sécurisée et neutre. Cet appel d’initiative a été lancé sous la présidence européenne française et vise à reconsidérer les logiciels libres (conception, diffusion, exploitation) au sein des institutions européennes et des services publics des États membres. Les premières conclusions sont attendues lors de l’Assemblée Numérique du 21 juin 2022.

6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout