top of page
  • Photo du rédacteurThierry Bardy

Euronext joue la transparence sur le profil ESG des sociétés cotées


Bastien Bouchaud

L'opérateur boursier paneuropéen met à la disposition du public une trentaine d'indicateurs environnementaux et sociaux, tirés des rapports annuels des sociétés cotées. Une première pour une Bourse.

Accéder aux données extra-financières des sociétés cotées sur Euronext est depuis lundi un jeu d'enfant. L'opérateur des Bourses de Paris, Milan, Amsterdam, Oslo, Dublin, Lisbonne et Bruxelles a mis en ligne, en accès libre, une trentaine d'indicateurs environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) pour près de 1.900 sociétés cotées sur ses différents marchés. Les données actuellement disponibles couvrent les années 2022, 2021 et 2020. C'est la première fois qu'un opérateur boursier propose un tel service. Les données mises en ligne par Euronext ont été publiées par les entreprises dans le cadre de leur rapport annuel. Elles ont l'opportunité de les corriger, en fournissant des justificatifs, et d'enrichir leur profil en détaillant leur stratégie ESG. Elles peuvent également mettre à la disposition des investisseurs des documents en lien avec les problématiques extra-financières. Les notations ESG de différentes agences peuvent aussi être incluses. Plus d'un tiers des sociétés du CAC 40 ont ainsi déjà complété leur profil sur le site d'Euronext.

« L'objectif est de devenir une des principales sources de données ESG pour le marché, et ainsi d'aider les sociétés cotées à communiquer et les investisseurs à accéder à ces données », explique Aurélien Narminio, le directeur des activités de cotation chez Euronext.

Les données extra-financières sont en effet devenues essentielles aux investisseurs institutionnels, qui doivent de plus en plus justifier du caractère soutenable de leurs placements afin de respecter la réglementation européenne. Les gérants professionnels comme les particuliers boursicoteurs ont désormais accès à plusieurs dizaines de milliers de données granulaires à portée de clic.

« Créer un effet d'entraînement »

« La réglementation et les pratiques de marché vont vers plus de transparence en matière d'ESG, et nous espérons créer un effet d'entraînement avec cette initiative, notamment pour les plus petites capitalisations », poursuit Aurélien Narminio. Ainsi, 90 % des sociétés valorisées plus de 1 milliard d'euros communiquent leur empreinte, contre moins de 50 % en dessous de ce seuil.

Les grandes sociétés cotées sont en effet celles qui communiquent le plus aujourd'hui sur leur politique ESG, les petites et moyennes capitalisations n'étant pas forcément outillées pour produire ces données. Euronext leur permet de se concentrer sur quelques indicateurs parmi les plus regardés par les investisseurs.

Avec l'arrivée de nouvelles réglementations comme la directive CSRD, les données mises en ligne sont appelées à évoluer. Euronext pourrait également, à terme, proposer des outils statistiques comparatifs. Et tirer parti de cette base de données pour alimenter sa franchise de plus en plus large d'indices ESG, un de ses axes de développement prioritaires. Autant de pistes qui pourraient lui permettre, à l'avenir, de monétiser toutes ces données.

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Responsabiliser les consommateurs

Natacha Valla www.clubopenprospective.org Dans un monde de plus en plus conscient de son empreinte écologique, le rôle des consommateurs dans la responsabilité sociale et environnementale devrait reve

A Davos, l'IA a occupé le coeur des débats

Nicolas Barré et Jean-Marc Vittori Deux sujets ont fait consensus cette année lors du Forum économique mondial de Davos : l'intelligence artificielle générative, qui va avoir des effets massifs sur le

Comments


bottom of page