top of page
  • Thierry Bardy

Jumeau numérique : retour vers le futur de vos processus


Guillaume Aurine


Conflit russo-ukrainien, perturbations de la production et de l'approvisionnement en blé en Europe, risque de pénurie énergétique en France, etc. : des bouleversements qui affectent l'économie internationale et obligent nos institutions et entreprises à s'organiser. Avec des modèles prévisionnistes à la peine, comment les entreprises peuvent-elles s'adapter et renforcer la résilience de leur processus ?

L'intelligence artificielle et l'apprentissage automatique sont au coeur des innovations technologiques. Particulièrement efficaces au sein de modèles prédictifs qui s'appuient sur des données historiques suffisantes, ils sont généralement incapables de faire face aux événements imprévus tels que le blocage de livraison du gaz russe. Ils manquent de recul, de créativité, et, tout simplement, de bon sens, des qualités essentielles en temps de crise.

Car les algorithmes ont du mal à traiter les informations contextuelles et les données surdimensionnées, au risque de créer des goulots d'étranglement dans les chaînes d'approvisionnement et provoquer certaines pénuries. Il s'agit d'un cercle vicieux, car les périodes perturbées requièrent que l'on s'appuie sur des données et des modèles fiables pour les anticiper/analyser.

C'est dans ce contexte que l'innovation des technologies de jumeau numérique prend sens ! « Réplique numérique d'une entité ou d'un système réel qui reflète soit un objet physique, soit un processus, soit une organisation entière », il s'appuie sur une data qualifiée pour comprendre et mesurer l'impact direct d'une décision sur la réalité. Depuis les premiers exemples, relativement simples, qui se concentraient sur des objets uniques, des usages plus complexes sont désormais implémentés, dans la gestion de l'eau ou encore l'industrie 4.0. La naissance du jumeau numérique d'entreprise signe l'avènement d'une nouvelle ère.

Véritable réplique du fonctionnement de l'entreprise, il tend à s'y conformer en simulant ses processus business et leur fonctionnement. En utilisant les données des applications, le logiciel basé sur le cloud cartographie les processus et flux d'automatisation, pour mieux comprendre les synergies et tirer des conclusions sur la performance globale.

Des technologies telles que le process mining facilitent la création de jumeaux numériques. Elle doit toutefois être couplée à un module capable de simuler et déclencher, une fois validés par une intervention humaine, des actions ou workflow correctifs pour illustrer ses capacités. Concrètement, le système recueille toutes les données nécessaires pour l'exécution d'un processus et identifie automatiquement des schémas organisationnels pour améliorer la performance. Un modèle logiciel qui peut non seulement être utilisé pour créer n'importe quel scénario hypothétique, mais aussi pour en dépeindre les effets : une machine à voyager dans le temps, en somme.

Dans une organisation, de multiples processus interagissent et se partagent les ressources simultanément. A cette complexité s'ajoute l'interaction d'une grande variété d'items (clients, commandes, produits, etc.). En raison de ces interdépendances, il ne suffira pas aux jumeaux numériques de considérer les processus individuellement. A l'image de la voiture autonome qui a connu de multiples évolutions, le jumeau numérique devra encore se perfectionner.

Il faudra réussir les niveaux intermédiaires et supprimer progressivement l'intervention humaine. Toutefois, le développement de premiers jumeaux numériques est en cours et permet aux entreprises de comprendre des phénomènes dont elles ne soupçonnaient pas l'existence. Même si la finalité d'un jumeau numérique entièrement autonome et résilient est aujourd'hui une vue de l'esprit plus qu'une réalité, son développement progresse rapidement et la concrétisation de sa praticité n'est qu'une question de temps !

4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Joséphine Boone Le projet d'euro numérique est en expérimentation depuis deux ans. Le gouverneur de la Banque de France vient d'annoncer qu'une nouvelle phase de test sera lancée au second semestre. L

Gilles Babinet Probablement nulle part ailleurs qu'en France, l'apparition de ChatGPT - ce commentateur savant mû par une intelligence artificielle (IA) - n'a fait l'objet d'autant de commentaires acr

Rafik Smati Parmi tous les événements survenus ces dernières semaines, l'un d'eux devrait nous interpeller au plus haut point. Il s'agit de la mise à jour de l'algorithme ChatGPT, une intelligence art

bottom of page