• Thierry Bardy

Meta est déjà bien installé dans le Metavers.


Issu de Presse citron Facebook génère déjà des milliards de dollars grâce au « métavers » Facebook (ou Meta) génère déjà des milliards de dollars en vendant des casques de réalité virtuelle. Mais la véritable machine à cash sera certainement les publicités qui s’afficheront dans le métavers.

Le métavers, c’est le nouveau projet sur lequel la société de Mark Zuckerberg est focalisée. C’est d’ailleurs pour cela que celle-ci a changé de nom, pour devenir « Meta ». Pour le moment, le métavers est encore un projet. Cependant, l’entreprise vend déjà les équipements qui serviront de porte d’entrée vers ce monde virtuel : les produits AR/VR développés par le laboratoire Reality Labs de l’entreprise. Comme le note un article publié cette semaine par nos confrères de Business Insider, lorsque Meta présentera ses résultats trimestriels le 2 février, celui-ci révèlera les performances financières du laboratoire Reality Labs. En attendant, les analystes font déjà des prédictions à ce sujet. Et apparemment, rien que grâce aux ventes de ses casques de réalité virtuelle et d’autres produits matériels, Meta génèrerait déjà près de 3 milliards de dollars de revenus. Dan Morgan, vice-président de Synovus Trust, prédirait que les produits AR/VR de Meta ont pu générer 2,7 milliards de dollars en 2021. Un autre analyste, Mark Mahaney d’Evercore ISI, prédirait quant à lui que les revenus AR/VR de Meta en 2021 pourraient s’élever à 2,8 milliards de dollars, soit une hausse de 50 % par rapport à 2020. Mais ces prédictions sont peut-être un peu trop prudentes. Car de son côté, IDC estime que Meta a expédié jusqu’à 6,8 millions de casques de réalité virtuelle en 2021, contre 3,5 millions en 2020, toujours selon Business Insider. Il semblerait en tout cas que la branche AR/VR de Meta a affiché d’excellentes performances durant les fêtes de fin d’année. En effet, juste après Noël, l’application Oculus est montée à la première place de l’App Store (probablement aux USA), d’après ce journaliste du site UploadVR. Facebook ne compte cependant pas générer « beaucoup » de bénéfices avec le hardware Il est à noter que le dans le modèle économique du métavers de Meta, l’entreprise vend le hardware qui permettra d’accéder à cet univers virtuel. Néanmoins, les marges du groupe seront certainement très petites. En effet, Mark Zuckerberg a déjà annoncé qu’il voulait que les prix du hardware soient les plus bas possible. Aussi, au lieu de vendre des casques hors de prix pour faire des bénéfices, l’entreprise devrait plutôt se focaliser sur ses services. D’ailleurs, Meta imagine déjà comment il pourrait transposer le modèle économique de ses réseaux sociaux dans le métavers. « De toute évidence, vous pourriez faire quelque chose de similaire [aux systèmes de ciblage publicitaire existants] dans le métavers – où vous ne vendez pas de données de suivi oculaire aux annonceurs, mais pour comprendre si les gens interagissent avec une publicité ou non, vous devez être capable d’utiliser des données pour savoir », a déclaré Nick Clegg, le responsable des affaires internationales du groupe, lors d’une interview avec le Financial Times. Rappelons aussi que Meta s’intéresse déjà aux NFT. Et il est toujours possible que cette technologie puisse devenir une source de revenus pour Meta et pour les créateurs dans ce métavers.

3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Par Mathieu Chartier Mesurer l'impact écologique du streaming vidéo n'est pas une mince affaire, tant les paramètres identifiables sont nombreux. Il semblerait même que les plus aisément quantifiables

- La croissance de Google ralentit, le géant dérape en Bourse. Les revenus d'Alphabet, la maison mère de Google, ont augmenté de 6 % seulement au dernier trimestre. Les marchés, déçus, ont sanctionné

Richard Hiault Sous l'oeil de la Banque des règlements internationaux, quatre banques centrales d'Asie et des Emirats arabes unis ont testé pendant six semaines leur plateforme commune d'échange de mo