• Thierry Bardy

Newsletter Philippe Clément Semaine 34 du 23 08 21

Cette semaine j’attire votre attention sur l’information n°4 concernant la poursuite de l’expansion des réseaux d’Internet satellitaire. Les conséquences pourraient être significatives pour un certain nombre d’acteurs gravitant autour des réseaux terrestres.


Semaine 34 du 23 08 21


1. Facebook introduit le metaverse au travail avec Horizon Workrooms

Les metaverses, avatars numériques du monde réel (voir ici), dignes descendants d’un ancêtre commun appelé Second Life apparu il y a 17 ans ont-ils un avenir ? Facebook y croit en tous cas, sous l’angle d’une approche professionnelle où un employé chaussant un casque Oculus se retrouve dans une salle avec des collègues pour une réunion ou du co-working sur des outils bureautiques partagés.


2. L’Alliance FIDO crée une nouvelle norme d’intégration pour sécuriser l’Internet des objets

FIDO (alliance de 250 entreprises et organisations) annonce la fin des objets à sécurité « passoire » grâce au protocole FDO (FIDO device onboard). Celui-ci intègre des outils cryptographiques à clé publique éliminant de fait les problèmes de mots de passe intégrés aux objets. Permettant les déploiements simplifiés d’objets à grande échelle, cette norme FDO laisse ainsi le choix aux entreprises de leurs plateformes d’accueil. Basée sur une approche « zero trust », l’installateur n’a alors pas accès à des informations sensibles sur l’infrastructure ou le contrôle d’accès.


3. La Chine va se doter de son propre règlement sur la protection des données

Nous ne sommes pourtant pas le 1er avril… La Chine possèdera désormais son propre règlement, s’approchant aux dires des experts de notre RGPD européen. Pas l’ombre d’une CNIL cependant à l’horizon, le PCC ne sera pas logé non plus à la même enseigne que les majors du numérique chinois. ce RGPD chinois s’applique de plein fouet à ces mastodontes qui commençaient à faire de l’ombre au PCC (Alibaba, Tencent, Baidu…).


4. Revenu d'entre les morts, OneWeb étoffe discrètement sa constellation de satellites

Les bouquets de satellites fleurissent en gerbes entières, ceux-ci se comptent désormais en milliers dans notre azur planétaire. Des milliards sont investis pour monter cette infrastructure aux promesses surmultipliées d’une accessibilité complète à Internet pour tout quidam, à condition qu’il habite sur terre. Après donc les réseaux fixes et mobiles terrestres, habituellement aux mains des opérateurs de téléphonie fixe et mobile, voici le réseau OTT par excellence (Over The Top). Dans cette équation aux finalités immédiates pour les usagers, comment vont se répartir les prérogatives entre réseaux OTT et réseaux terrestres ? La concurrence promise va très certainement faire baisser les coûts d’exploitation et d’abonnement. Dans ces conditions, quelle partie de la population basculera sur le satellitaire ?


5. Synthèse et analyse du nouveau rapport du GIEC

Cette synthèse à géométrie variable du dernier rapport du GIEC mérite votre attention, que vous soyez la cheville ouvrière d’une entreprise, d’une association, de collectivités territoriales ou de pouvoirs publics, ou encore simple particulier. On y apprend notamment ( ?) qu’Il est incontestable que l’influence humaine a réchauffé l’atmosphère, les océans et les terres ; que des changements rapides et généralisés se sont produits dans l’atmosphère, les océans, la cryosphère et la biosphère ; que 100% du réchauffement climatique est dû aux activités humaines ; que l’ampleur des changements récents dans l’ensemble du système climatique et l’état actuel de nombreux aspects du système climatique sont sans précédent, de plusieurs siècles à plusieurs milliers d’années ; que pendant les trois derniers millénaires, le niveau des mers n’a jamais augmenté aussi rapidement que depuis 1900, que depuis la publication du 1er rapport du GIEC en 1990, 1000 milliards de tonnes de CO2 ont été émises.

Les différents niveaux de lecture :

o Ce premier niveau de synthèse en 2 pages

o le résumé à l’intention des décideurs (42 pages)

o le résumé technique (159 pages)

o le rapport complet (3949 pages).



N’hésitez pas à réagir aux articles et à transférer cette lettre à vos équipes, collègues ou managers


Philippe



1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Emmanuel Combe La disparité de performance entre Apple et Facebook invite à s'interroger sur l'usage de termes englobants comme « Gafam » ou « géants du numérique ». Apple qui rit, Facebook qui pleure