• Thierry Bardy

Un double numérique pour reconstruire Notre-Dame

Cette semaine, j’attire votre attention sur l’ information n°5. Un jumeau numérique de la cathédrale Notre-Dame est en cours de construction. Il rend déjà des services et les futurs usages sont en cours d’investigations. Il est possible d’ores et déjà de contempler en réalité virtuelle ce monument emblématique de l'architecture gothique.

Philippe Clément

Senior Advisor for Strategic Innovation

  1. Des chercheurs imaginent une nouvelle méthode pour construire une puce quantique

Les progrès techniques s’accumulent sur le chemin de l’avènement quantique. Cette nouvelle technique mise au point par des chercheurs consiste à implanter des atomes un par un dans un substrat classique de silicium. Ces atomes ainsi isolés et placés à l’endroit opportun du substrat avec une précision voisine du nanomètre peuvent manifester leur comportement quantique tant prisé.

Le quantique soutient de gros espoirs en matière de sécurité des transmissions, de puissance de calcul inégalée et de métrologie. Quelques années devraient suffire à démontrer les bienfaits de cette technologie et à passer en mode « exploitation » (santé, météo, sécurité, IA, banque/finance/assurance…)

  1. Les opérateurs partent en guerre contre le Relais privé d'Apple

Apple a-t-il atteint des limites en matière de protection de la vie privée ? La dernière fonctionnalité testée « relais privé » peut être considérée comme un VPN (Virtual Private Network), interdisant de fait à n’importe quel acteur du Net, à commencer par l’opérateur chez lequel l’abonnement d’accès a été souscrit, de connaître le site web sur lequel vous voulez vous connecter. Les opérateurs, sollicités prioritairement par les forces publiques dans le cadre d’enquêtes pénales s’appuient pourtant sur ces catégories d’informations qui disparaîtraient alors purement et simplement pour leurs clients utilisant des appareils Apple et ayant activé cette fonctionnalité.

  1. Pourquoi des pays interdisent le minage de cryptomonnaies

La cause principale du bannissement du minage des cryptomonnaies réside dans la crainte de certains États de perdre leur souveraineté sur des domaines régaliens, tels la maîtrise des monnaies et les flux financiers. Une autre cause mentionnée ici repose sur la consommation énergétique nécessitée pour « miner » les fameuses crypto. La Chine a changé son fusil d’épaule il y a quelques mois, en menant la vie dure aux fermes de minage, qui se sont reportées sur les pays voisins, probablement pour les raisons politiques décrites en introduction. Pour certains pays, la production de cryptomonnaies représente un effort énergétique sensible dans un contexte international où les prix de l’énergie montent en flèche. La migration des mineurs vers l’ouest a ainsi commencé, prouvant de manière irréfutable la résilience des réseaux « blockchain » qui supportent ces services numériques.

  1. Pourquoi les marques s'emparent déjà du métavers et des NFT

Rêve pour certains, cauchemar pour d’autres, quoi qu’on en pense la virtualisation du monde a commencé dans les profondeurs de notre vie numérique. Les marques ne s’y trompent pas, et le business y est déjà présent : Apple, Facebook, Nike (rachat de RTFKT), Adidas, Carrefour, Domino’s pizza, Dyson, Gucci, Samsung ... Les briques techniques existent désormais pour motoriser ces nouveaux mondes, qu’il s’agisse de moteurs logiciels 3D tout comme d’outils de traçabilité et de preuve de possession comme les NFT et les blockchain qui les supportent. Les consommateurs de la génération Z sont déjà habitués à y vivre, la contagion fera le reste grâce à un marketing en pleine période de pivotement.

  1. Un double numérique pour reconstruire Notre-Dame

Un jumeau numérique de taille… La construction de ce double de la cathédrale rend déjà des services, et pourrait permettre rapidement la confrontation des plans de la reconstruction des différents corps de métier à la structure numérisée de la cathédrale. Bien avant ça, ce jumeau a permis déjà de gérer la logistique du chantier, grâce à la modélisation du bâtiment mais aussi son environnement proche pour les voies d’accès, les aires de stockage, le positionnement des grues… Ce double permet également aux ouvriers d’accéder rapidement aux informations qui leur sont utiles. Tous les cas d’usage de ce modèle sont encore en cours d’investigations, mais il est déjà possible de visiter Notre-Dame en mode virtuel. Ce jumeau numérique pourra très bien être transposé dans plusieurs métavers.

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

J’attire par ailleurs votre attention sur l’ information n°2. Les constructeurs automobiles français (Renault, Stellantis…) s’adossent à des GAFAM pour leur permettre d’installer leurs services numéri