• Thierry Bardy

Facebook aussi nocif que le tabac, la comparaison s'installe dans le débat

Cette semaine j’attire votre attention sur l’information n°5 et la clé numérique « Yubikey Bio ». Imaginez votre clé de domicile sur laquelle figurerait un lecteur d’empreintes, vous identifiant formellement pour vous laisser entrer. C’est désormais ce que fait Yubico avec sa clé numérique Yubikey, qui vous ouvre l’accès sécurisé à vos services numériques, et que vous pouvez d’ailleurs attacher à votre trousseau de clés habituelles.

Philippe Clément

Senior Advisor for Strategic Innovation

1. Astro, le robot d’accompagnement domestique d’Amazon inquiète

Les robots domestiques sont rares et font plutôt penser à des machines programmées qu’à des vrais robots dont on attend un minimum d’adaptabilité à leur environnement. Celui d’Amazon est à suivre de près : mobile et à l’écoute de n’importe quel environnement domestique (alarmes, sonneries) il peut aussi interagir avec les consignes vocales de ses hôtes (commandes, musique…) et se branche sur les outils de communication audio/video. Pourvu d’une (petite) capacité empathique, il est capable de suivre une personne et d’établir des liaisons visiophoniques avec des aidants à distance pour le maintien à domicile. Il peut également transformer les requêtes de ses hôtes en commandes des objets connectés du domicile. Les inquiétudes viennent encore une fois de la masse de données emmagasinées par ce robot, et qui partent dans les cloud Amazon. Et l’on ose penser qu’un futur probable serait basé sur des robots en mode Open Source avec une Intelligence Artificielle localisée ne dépendant d’aucun tiers …

2. Facebook aussi nocif que le tabac, la comparaison s'installe dans le débat

Les addictions sont plus ou moins régulées quels que soient les pays, en matière de tabac, alcool, drogues, jeux en ligne… Nous assistons à un débat qui enfle aux US, tentant de faire basculer Facebook dans ce compartiment des addictions. Et les chances d’aboutir de cet élan ne sont pas minces, des études viennent montrer l’effet « addictif » des écrans en général, et des réseaux sociaux en particulier, accompagné d’effets néfastes sur le cerveau.

3. Faux avis clients créés pour valoriser des restaurants parisiens, amende de 30 000 €

Cette information nous rappelle combien la confiance que nous plaçons dans les avis publiés est fragile, et surtout comment il est facile de la tromper. Et pourtant, les outils existent aujourd’hui pour permettre une sécurisation de ces avis avec des preuves cryptographiques que chaque internaute pourrait aisément vérifier. Cette amende qui représente une goutte d’eau parmi les dizaines de millions d’euros de CA impactés en positif ou en négatif dans toutes les verticales de services (restauration, hôtellerie, commerces…) nous ramène à la réalité sur la fiabilité des informations dont nous sommes friands et parfois dépendants dans notre vie numérique, et qui peuvent être dénuées de toute rationalité et légitimité.

4. Frances Haugen, la lanceuse d'alerte qui accable Facebook

Les « Facebook files » sont comparables au watergate pour Facebook. La lanceuse d’alertes à l’origine de fuites sur la stratégie commerciale de l’entreprise de Mark Zuckerberg déclare désormais à visage découvert que la politique interne axée sur la recherche de profit adapte les algorithmes Facebook pour mettre en avant selon le contexte des contenus plutôt que d’autres. Et ceci pour augmenter le nombre de clics sur les publicités. Facebook était parfaitement conscient des problèmes causés par ses différentes plateformes. Mais le groupe a continué à les nier en public, et refusé de partager des données qu'il avait pourtant en interne. Par exemple, Facebook a continué de travailler sur une version d'Instagram pour les moins de 13 ans, alors que ses propres recherches avaient montré l'impact négatif de la plateforme sur les adolescentes déjà mal à l'aise avec leurs corps.

5. La Yubikey Bio avec lecteur d'empreinte digitale est disponible, comment ça marche

Nous possédons tous un trousseau de clés pour pouvoir entrer chez nous. La clé Ubikey (qui s’insère dans un slot USB de votre PC, ou échange en NFC avec votre smartphone) est un équivalent dans votre vie numérique. Vous pouvez ainsi « entrer » chez un fournisseur de services grâce à cette clé. Jusqu’à ce jour, si on vous vole cette clé, comme dans la vie réelle, quelqu’un peut s’en servir pour entrer dans les services à votre place. C’est là qu’intervient la dernière innovation biométrique : vous devez également passer votre doigt sur la clé pour que votre empreinte digitale soit reconnue, ce qui vous ouvre l’entrée du service. Cette clé a un coût : 100€. Mais reconnaissons que les impacts d’un vol d’identité peuvent largement dépasser cet investissement. La clé Yubikey est un de ces exemples qui pourraient rendre à l’internet la confiance qui commence à lui faire cruellement défaut.

7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

J’attire par ailleurs votre attention sur l’ information n°2. Les constructeurs automobiles français (Renault, Stellantis…) s’adossent à des GAFAM pour leur permettre d’installer leurs services numéri

Cette semaine, j’attire votre attention sur l’ information n°5. Un jumeau numérique de la cathédrale Notre-Dame est en cours de construction. Il rend déjà des services et les futurs usages sont en cou