• Thierry Bardy

Messi au PSG : une cryptomonnaie s’envole


Le transfert historique du joueur argentin a eu des conséquences… sur une cryptomonnaie. Il était temps de dire au revoir à Barcelone après plus de deux décennies avec le club catalan. Lionel Messi, l’attaquant argentin aux six ballons d’or pourrait rejoindre le Paris Saint Germain pour la prochaine saison. Le transfert est historique et le club parisien serait en train de terminer les préparatifs avant l’annonce officielle. Cette opération fait énormément de bruit dans le football mondial et les Parisiens sont nombreux à rejoindre les abords du Parc des Princes pour exprimer leur joie de regarder la Ligue 1 avec l’une des plus grandes star du ballon rond. Mais l’influence d’un tel transfert a aussi concerné le marché des cryptomonnaies. La décision de Lionel Messi n’a pas pesé sur Bitcoin ni sur Ethereum, mais bien sur le token du Paris Saint Germain. Son prix explose. La cryptomonnaie du PSG explose Le jeton numérique du club de foot a été dévoilé en janvier 2020 à un prix unitaire de 2 €, pour inciter les supporters à investir et devenir des sortes d’actionnaires au pouvoir de décision. Son cours a connu des hauts et des bas et les rumeurs d’une arrivée de Lionel Messi au PSG ont fait exploser le cours de la cryptomonnaie. Les échanges se sont accélérés le 5 août, alors que le jeton PSG coûtait autour des 18 €. Dimanche, sa valeur augmentait de plus de 45 % et l’ascension continuait lundi avec plus de 27 % de hausse. Le token coûte actuellement 45 €. Selon CoinMarketCap, la cryptomonnaie se hisse désormais en 415e place du classement des plus importantes monnaies virtuelles disponibles. Les échanges ont augmenté de 81 % ce lundi pour un volume de 600 millions d’euros. Sans surprise, il s’agit de la plus forte hausse de prix de la cryptomonnaie depuis son lancement. En regardant en arrière, d’autres nouvelles avaient influencé le cours de la cryptomonnaie, à l’image de la finale de Ligue des Champions entre le PSG et le Bayern Munich. Presse citron - Hadrien Augusto


0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Emmanuel Combe La disparité de performance entre Apple et Facebook invite à s'interroger sur l'usage de termes englobants comme « Gafam » ou « géants du numérique ». Apple qui rit, Facebook qui pleure

Tribune collective Les villes sont des gouffres énergétiques qui produisent plus de 60 % des émissions de gaz à effet de serre, et pourtant elles représentent moins de 2 % de la surface de la Terre. O