top of page
  • Photo du rédacteurThierry Bardy

Google investit 2 milliards de dollars dans Anthropic, concurrent de Chat GPT

Gabriel Grésillon Le géant américain multiplie les investissements dans cette pépite de l'intelligence artificielle. Amazon a fait de même. La course de vitesse dans l'Intelligence artificielle (IA) s'intensifie. La société Anthropic, qui met au point un concurrent de ChatGPT en militant pour une utilisation responsable de l'IA, a annoncé vendredi qu'elle avait sécurisé de nouveaux financements de la part de Google. Le géant californien y a investi 500 millions de dollars, tout en s'engageant à ajouter à cette somme 1,5 milliard de dollars à l'avenir. Ces fonds sont versés sous forme de dettes et appelés à être convertis en actions ultérieurement. Cette annonce n'est que la dernière d'une série de financements chez Anthropic. Fin 2022, le même Google avait déjà apporté des fonds, estimés entre 300 et 400 millions de dollars, à la start-up, avant que celle-ci ne se procure 450 millions de dollars auprès d'un consortium d'investisseurs menés par Spark Capital - parmi lesquels figurait… Google. Plus récemment, Anthropic a également fait affaire avec Amazon. Le géant de Seattle a annoncé en septembre qu'il allait y investir jusqu'à 4 milliards de dollars. A ce stade, il s'agit d'une somme de 1,25 milliard de dollars d'obligations convertibles, mais 2,75 milliards pourraient venir s'ajouter à ce montant avant la fin du premier trimestre 2024. Pour Google comme pour Amazon, soutenir activement Anthropic répond à, au moins, deux logiques. La première consiste à tenter de reprendre la main dans une course où Microsoft a pris de l'avance - la firme a investi plus de 10 milliards de dollars dans Open AI qui a réussi une percée mondiale spectaculaire avec ChatGPT. Partenaires La deuxième explication concerne les synergies potentielles entre les technologies d'IA et celles que fournissent Google et Amazon. L'accélération de l'IA va en effet reposer sur l'accès à une quantité massive de données, lesquelles nécessiteront une infrastructure de cloud. Google et Amazon, concurrents dans les services de cloud, se retrouvent donc paradoxalement partenaires de la même start-up qui pourrait à l'avenir devenir l'un de leurs gros clients. Ce type de symbiose explique aussi, en partie, l'investissement de Microsoft dans Open AI. Selon l'agence Bloomberg, Google a d'ailleurs signé un accord très ambitieux pour fournir à Anthropic des services de cloud. Cela lui vaut le statut de « fournisseur de cloud préféré » d'Anthropic, selon des termes employés par la start-up d'IA. Amazon n'est pas en reste et a également déclaré être « le principal fournisseur de cloud » d'Anthropic.

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Responsabiliser les consommateurs

Natacha Valla www.clubopenprospective.org Dans un monde de plus en plus conscient de son empreinte écologique, le rôle des consommateurs dans la responsabilité sociale et environnementale devrait reve

A Davos, l'IA a occupé le coeur des débats

Nicolas Barré et Jean-Marc Vittori Deux sujets ont fait consensus cette année lors du Forum économique mondial de Davos : l'intelligence artificielle générative, qui va avoir des effets massifs sur le

Comments


bottom of page