top of page
  • Photo du rédacteurThierry Bardy

Microsoft propose sa suite IA aux particuliers et aux PME

Marina Alcaraz

Pour 20 ou 30 dollars par mois, les petites entreprises et le grand public auront accès à Copilot pour doper à l'IA Word, Excel…

Avoir un assistant d'intelligence artificielle dans Word, Excel ou Teams n'est plus réservé aux grands groupes. Microsoft vient de lancer ses outils bureautiques dopés à l'IA pour les particuliers et les PME.

Les petites entreprises pourront avoir accès à Copilot pour Microsoft 365 (le nouveau nom de la suite Office), pour 30 dollars par utilisateur et par mois. Depuis le 1er novembre et jusqu'à présent, Copilot n'était disponible que pour les grandes sociétés acquérant plus de 300 licences : ce minimum est supprimé. Les salariés disposant d'un abonnement à Office pourront utiliser Copilot pour répondre à des questions, résumer des données, créer du contenu dans Word, Outlook, Excel, Teams, PowerPoint, etc.

Surtout, les particuliers ou très petites entreprises pourront avoir de l'IA dans les outils classiques de leur ordinateur ou leur téléphone (Android et iOS) pour 20 dollars par mois. Mais ce « Copilot Pro » aura des fonctionnalités un peu moins avancées (pas d'IA dans Teams, par exemple) que la version à 30 dollars. Ils pourront aussi générer des images avec l'IA. « Nous n'avons jamais vu une telle demande pour un produit tel que Copilot pour Microsoft 365 », s'est réjoui Jared Spataro, vice-président chez Microsoft, dans une interview à Bloomberg.

Démocratisation des outils d'intelligence artificielle

Avec cette nouvelle étape, le géant de Redmond, qui a lourdement investi dans OpenAI, la start-up à l'origine de ChatGPT, démocratise les outils d'IA à destination d'un très large public. Un pas de plus après avoir annoncé récemment une nouvelle touche destinée à l'IA sur les claviers des ordinateurs.

Le prix de 20 dollars par utilisateur et par mois et l'importance de la base installée suggèrent que Copilot Pro représente un marché potentiel de 18 milliards, selon des analystes. Toutefois, « le plus difficile est d'amener les consommateurs à payer une redevance de 20 dollars par mois » [environ le même prix que la version premium de ChatGPT], explique J. P. Gownder, vice-président et analyste de Forrester. Ce service intéressera probablement, selon lui, les indépendants, les personnes qui travaillent comme consultants et les dirigeants de petites entreprises.

Les règles de confidentialité de Microsoft pour la version grand public diffèrent de celles de la version professionnelle. Contrairement aux données des sociétés clientes, le groupe a déclaré qu'il conserverait une partie des prompts et des réponses afin d'améliorer le produit. « Je ne pense pas que cela va être un frein pour les particuliers », note Nicolas Gaudemet, directeur de l'IA chez Onepoint. Microsoft a enfin annoncé la possibilité à venir de créer son propre Copilot GPT, personnalisé et thématique.

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Responsabiliser les consommateurs

Natacha Valla www.clubopenprospective.org Dans un monde de plus en plus conscient de son empreinte écologique, le rôle des consommateurs dans la responsabilité sociale et environnementale devrait reve

A Davos, l'IA a occupé le coeur des débats

Nicolas Barré et Jean-Marc Vittori Deux sujets ont fait consensus cette année lors du Forum économique mondial de Davos : l'intelligence artificielle générative, qui va avoir des effets massifs sur le

bottom of page