2022 -Séance  3

Métavers, NFT, Web3 - un 3 ème chapitre d’Internet ?

Jumeau Numérique


Jumeaux numériques : double Je, double X et Y
Les entreprises vont-elles toutes créer des produits et services dans le virtuel ?

 

Poussées par la promesse de performances technologiques et économiques (aide à la décision, aide à la conception), mais aussi par nécessité écologique (mesure d’impacts, optimisation), les entreprises vont-elles toutes, demain, créer des jumeaux numériques ?

 

Le phénomène touche déjà un large éventail de secteurs : architecture, urbanisme, santé, industrie, etc.

 

En quoi consiste précisément un jumeau numérique et comment fonctionne-t-il ? Quels sont les cas d’usages mais aussi quelles en sont les limites et les difficultés ? Faut-il se réjouir de ces nouvelles capacités ou s’inquiéter d’une nouvelle dépendance au numérique et aux entreprises technologiques ? Existera-t-il encore, demain, une différence entre la modélisation du réel et la réalité ? Quelles sont les tendances perceptibles en la matière et quel nouveau modèle d’entreprise pourraient en découler ?

 

Pour en débattre, nous avons accueilli 3 experts du sujet  …
Compte rendu des 3 interventions ci-dessous.

-Jacques Bacry responsable monde de l’offre jumeaux numériques à Capgemini

 

 

 

Présentation ppt de Jacques Bacry

En-tête 5

- Bernard Charlès (Directeur Général de Dassault Systèmes)


-Benoit Gougeon , NVIDIA Omniverse

Explore the next era of manufacturing. This #GTC21 demo showcases BMW Group's factory of the future - designed, simulated, operated, and maintained entirely in NVIDIA Omniverse. Global teams can collaborate across geographies, software tools, and datasets to design and plan the factory in real time. Digital human simulations test new workflows for employee ergonomics and efficiency. And robots are trained, operated, and orchestrated using the NVIDIA Isaac and Fleet Command. The virtual factory, simulated end-to-end within Omniverse is physically-accurate, and obeys the laws of physics - a perfect digital twin of the factory in reality.

Pour aller plus loin ..
 

Il existe de nombreuses définitions du jumeau numérique (aussi appelé double numérique). Initialement, la notion a été inventée par Michael Grieves, spécialiste de la gestion du cycle de vie des produits, en 2002.

Selon Grieves, il était possible de créer une représentation numérique virtuelle parfaite d’un objet physique auquel il serait relié sur l’ensemble du cycle de vie (à travers un échange permanent de jeux de données).

Dans cette vidéo de veille, nous reviendrons sur les différentes applications liées au jumeau numérique, notamment dans les domaines de l’industrie, de la santé et de l’urbanisme.


Dossier réalisé par Alexandre BERTIN – Responsable Veille & Prospective chez UNITEC

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Jumeau Numérique dans la Santé

C'est quoi un jumeau Numerique dans la Santé

https://www.youtube.com/watch?v=1gG6d4k4Vuk
Entretien avec Bernard Charles DG de 3 DS



https://www.bfmtv.com/economie/entreprises/industries/bernard-charles-directeur-general-de-dassault-systemes-les-jumeaux-numeriques-permettent-de-faire-des-comparaisons-avec-un-groupe-de-patients-qui-n-existe-pas-mais-dont-la-representativite-pour-valider-le-vaccin-est-bonne_VN-202110280107.html

 

 

 

https://www.unitec.fr/jumeau-numerique-la-digitalisation-du-monde-est-en-cours/

 

 

https://imtech.wp.imt.fr/2019/01/28/jumeaux-numeriques-sante/

https://www.youtube.com/watch?v=3wlzzUBWQ48

 

https://www.lamedicale.fr/vous-informer/5-choses-a-savoir-sur-les-jumeaux-numeriques

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=1gG6d4k4Vuk

Compte rendu de nos 3 intervenants : 
 

Poussées par la promesse de performances technologiques et économiques (aide à la décision, aide à la conception), mais aussi par nécessité écologique (mesure d’impacts, optimisation), les entreprises vont-elles toutes, demain, créer des jumeaux numériques ?
 

Interventions : Jacques Bacry responsable monde de l’offre jumeaux numériques à CAPGEMINI et Benoît Gougeon, responsable grands comptes à NVIDIA France

 

Entre les deux interventions, projection d’une vidéo rassemblant des extraits d’interview de Bernard Charlès, directeur général de Dassault Systèmes

 

Benoît Gougeon   Nvidia Corporation

 

Un jumeau numérique (en anglais, digital twin ou device shadow) est une réplique numérique d'un objet, d'un processus ou d'un système qui peut être utilisée à diverses fins. La représentation numérique fournit à la fois les éléments et la dynamique de fonctionnement d'un dispositif tout au long de son cycle de vie.

 

 

Les jumeaux numériques (Jacques Bacry)

 

Il y a plusieurs sortes de jumeaux numériques

  • Un objet unique (par exemple un moteur)

  • Un système industriel (par exemple le produit PLUS la station qui permet de le produire)

  • Un ensemble d’objets interconnectés (par exemple les « smart cities »)

 

Le jumeau numérique trouve de nombreuses applications dans de nombreux domaines : conception de produit, organisation de la « supply chain », nouveaux services... Il constitue une aide à la décision en permettant d’expérimenter différents scénarios, d’en mesurer l‘impact sans aucun risque dans le monde réel et est ainsi source de profitabilité. Il évite le prototypage, étape onéreuse du processus de conception, en ayant la même fonctionnalité de base mais élargie à la construction de scénarios – ce qu’un prototype ne peut pas faire – et dans une approche dynamique.

 

Le jumeau numérique n’est en effet pas une photographie à un instant donné de l’objet ou du système qui est représenté. Il évolue et permet la prise de décision tout au long du cycle de vie du produit :

  • Réduction du temps de conception

  • Réduction du temps de mise en production

  • Amélioration des performances

  • Réduction des coûts de maintenance

 

La mise en place d’une plateforme collaborative permet de gérer le dispositif de manière optimale

 

L’élaboration d’un jumeau numérique nécessite un lourd investissement, aussi bien en matériel qu’en software, en ressources humaines, en temps : le produit (ou le système) envisagé pour une réplique numérique doit être suffisamment important pour l’entreprise pour justifier de tels investissements.

 

L’architecture d’un tel système doit être pensée à trois niveaux :

  • La capture de l’information (la qualité, la disponibilité et l’interopérabilité des données est essentielle)

  • L’intégration des données

  • La gestion de la continuité

 

Le jumeau numérique n’a pas seulement une utilité prédictive (on peut faire de la prédiction sans) mais permet en utilisant les résultats recueillis, d’élaborer plusieurs variantes et de choisir la meilleure.

 

A la différence du Métavers, qui peut représenter des choses qui n’existent pas et qui fait appel à l’imaginaire, le jumeau numérique a un impératif :  que le monde virtuel soit le plus près possible du monde réel. Il s’agit de produire virtuellement un dispositif (un objet, un système, un organe vivant…) pour l’évaluer et ensuite le réaliser ou l’améliorer. Exemples :

  • Le clonage personnalisé d’organes humains avec leur pathologie pour pouvoir soigner plus efficacement ;

  • L’ensemble de la chaîne logistique d’une entreprise internationalisée pour évaluer et diminuer l’impact carbone de celle-ci (ce que l’on est aujourd’hui incapable de faire autrement) ;

  • La création d’un groupe test virtuel pour valider l’efficacité d’un médicament, à côté du groupe test réel et du groupe « placebo ».

 

Benoît Gougeon

Nvidia Corporation, entreprise californienne fondée en 1993, est spécialisée dans la conception de processeurs graphiques, de cartes graphiques et de puces graphiques pour PC et consoles de jeux.

 

Son « core business » la prédisposait à travailler sur la virtualisation. Elle a élaboré pour ses besoins propres une plateforme collaborative qu’elle a ensuite proposée à de nombreuses entreprises. Nvidia ne produit pas de jumeaux numériques mais fournit une boîte à outil qui permet de le faire. Le design collaboratif est central dans la mise au point d’un jumeau numérique.

 

. Gougeon a présenté en séance de nombreux exemples

  • Dans le domaine militaire (simulateur d’avion Rafale)

  • Dans le domaine de la santé (l’usage de jumeaux numériques a permis d’accélérer d’un facteur 1.000 le temps d’accréditation de certains médicaments – les vaccins contre le COVID, par exemple)

  • Dans le domaine du BTP (Bentley, numéro 1 mondial du BTP, fait une simulation totale des immeubles qu’il construit)

  • Dans le domaine du climat (simulation d’une crue majeure de la Seine et impact sur la RATP, les hôpitaux, les bibliothèques…)

  • Dans le domaine automobile (réplique totale de l’usine qui abrite les chaînes de montage des BMW série 1)

 

D’autres questions sont apparues dans le travail de réflexion en groupe.

  • Rapport réel / virtuel

    • que restera-t-il de non mesurable ? de non représentable en virtuel ?

    • poursuite de la tendance à vouloir reproduire le réel dans le numérique

    • Métavers = techno de l’imaginaire alors que jumeaux numériques = modélisation du réel

 

  • Mais aussi rapport à l’irréel

    • possibilité aussi d’intégrer des choses qui n’existent pas dans le réel

    • possibilité de simulation et de rétro-simulation sur des scénarios non réels (que se serait-il passé si…)

Ce procédé a permis de diminuer d’un facteur mille le temps d’accréditation des vaccins contre le COVID 19

Sébastien Massart , directeur stratégie - Dassault Système 3DS
"#Révolution du vivant" ou la #bio inspiration


Jumeau numerique et Santé

- Bernard Charles DG de Dassault Systemes 3DS
https://www.bfmtv.com/economie/entreprises/bernard-charles-dassault-systemes-dassault-systeme-a-investit-massivement-dans-la-sante_VN-202012090095.html



- Bernard Charlès (Directeur Général de Dassault Systèmes):
les "jumeaux numériques" permettent de "faire des comparaisons avec un groupe de patients qui n'existe pas mais dont la représentativité pour valider le vaccin ARN messager est bonne"

https://www.bfmtv.com/economie/entreprises/industries/bernard-charles-directeur-general-de-dassault-systemes-les-jumeaux-numeriques-permettent-de-faire-des-comparaisons-avec-un-groupe-de-patients-qui-n-existe-pas-mais-dont-la-representativite-pour-valider-le-vaccin-est-bonne_VN-202110280107.html

Des chercheurs ont réussi à recréer le jumeau numérique d’une cellule vivante pour la simuler :

Remarquable avancée pour la compréhension du vivant, cette fabrication informatique reconnue comme la plus longue et la plus complexe d’une cellule vivante est partie de la simulation de 7000 processus d’information génétique connus. Ce jumeau numérique d’une cellule vivante (mycoplasme) détient l’ensemble minimal des gênes nécessaires à sa survie, et a permis aux scientifiques de se faire une idée des processus fondamentaux qui se manifestent dans une cellule. Cette recherche est riche de débouchés car un jumeau numérique aussi complet laisse libre cours à de nombreuses hypothèses de comportement ou développement de cellules dans des contextes spécifiques. La compréhension du vivant face à des attaques extérieures seront probablement des conséquences logiques de ces recherches basées sur l’utilisation de microprocesseurs graphiques (GPU) les plus performants aujourd’hui en matière de calculs complexes 3D.
 

Après, ce n’est plus qu’une question de puissance de calcul pour simuler des êtres vivants plus complexes. Un jour, les humains auront leur jumeau numérique qui les avertiront de leurs forces ou leurs faiblesses, prédiront les maladies et permettront d’expérimenter différents traitements avant de les administrer réellement.


 

Jumeau numerique et BIM  - Bernard Charles DG de Dassault Systemes 3DS

https://www.bfmtv.com/economie/entreprises/sante-numerique-et-construction-les-nouveaux-leviers-de-croissance-de-dassault-systemes_AV-202104280430.html


 

Titre 2